Le RESPE, une aide utile.

Sais tu que le RESPE peut aussi t’aider lorsque ton équidé est atteint de Myopathie Atypique des Equidés (MAE) ?

Mais déjà, qu’est ce que le RESPE ?

Logo du RESPE.

« Le RESPE  est une association au service de l’ensemble de la filière équine. »

RESPE veut dire : Réseau d’Epidémio-Surveillance en Pathologie Equine. Créé en 1999, il est le premier réseau d’épidémio-surveillance des maladies équines européen et fonctionne grâce à des « Vétérinaires Sentinelles » et de nombreux bénévoles partout en France.

Les objectifs du RESPE sont nombreux, par exemple :

  • La collecte d’information en cas d’alerte sanitaires.
  • La diffusion d’information épidémiologique.
  • L’alerte des autorités sanitaires.

Quand à leurs actions qui sont tout aussi nombreuses, je n’en citerai que quelques unes:

  • Le VigiRESPE, qui permet à chacun.e de se tenir informé.e des risques sanitaires en temps réel et de connaitre les mesures de précautions.
  • Le partage d’information en ligne sur les maladies équines.
  • La mise en place de nombreuses conférences et web-conférences sur les pathologies équines, dont la MAE.

Je te laisse découvrir tous leurs objectifs.

Comment le RESPE peut-il t’aider dans un cas de MAE ?

Le RESPE prend en charge la réalisation des analyses dans le cadre de suspicions cliniques et dans la limite de 4 chevaux sur un même lieu.
Prise en charge à 50% pour un cheval vivant dans un but diagnostique, ou à 100% dans les cas où le cheval est malheureusement mort, dans un but de recherche.

Cette prise en charge est en contrepartie soumise aux conditions suivantes :

  • Que les symptômes présentés par le cheval soient cohérents avec les définitions de cas du protocole du RESPE.
  • Qu’une déclaration en ligne soit réalisée par un Vétérinaire Sentinelle du réseau.
  • Que l’ensemble des prélèvement demandés soient envoyé à un laboratoire partenaire du RESPE, accompagnés de la demande d’analyse RESPE spécifique.
  • Que toutes les analyses prévues dans le protocole du RESPE soient réalisées.

« La décision de déclarer au RESPE est à discuter avec votre vétérinaire sentinelle, qui saura déterminer si votre cheval malade entre bien dans le cadre du suivi. »

Retrouve la liste des vétérinaires sentinelles près de ton cheval sur cette carte. Et n’hésite pas à en parler avec ton vétérinaire habituel : il peut devenir un vétérinaire sentinelle !


Cet article t’as plu ou pas ? Donne ton avis en commentaire ou par message, cela m’aide à adapter les articles à tes besoins.

Tu peux partager cet article et/ou le site à tes ami.e.s passionné.es d’équidés qui pourraient être intéréssé.e.s par le sujet.

D’autres questions ? Pose les moi : contact@rip-mae.fr, je prendrais le temps de te répondre.

A très vite. 😉

Annelyse du RIP-MAE.fr


Je remercie chaleureusement le RESPE qui a pris le temps de me donner ces informations et de répondre à mes interrogations afin que je puisse rédiger cet article
Sources : RESPE (contact & site internet)


Posts created 14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut